Aller au contenu principal
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
« Une femme, pour être en mesure d'écrire, doit avoir de l'argent et une chambre à elle ; et cela, comme vous allez le voir, ne résout en rien le grand problème de ce qu'est la vraie nature de la femme et la vraie nature de la littérature. »Virginia Woolf interroge dans cet essai incontournable toutes les constructions historiques, économiques et sociales qui, au fil des siècles, ont empêché les femmes d'écrire, de penser et de créer avec la même liberté que les hommes.
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
Six personnes, trois hommes et trois femmes, se quittent au sortir du collège et se retrouvent à différentes étapes de leur vie, sans jamais véritablement se rencontrer. Perceval, dont la figure mystérieuse se précise au fil des pages, constitue le lien qui les rattache progressivement l'un à l'autre. Dans ce récit ponctué par la course du soleil, le flux et le reflux des vagues, Virginia Woolf suit les cheminements tortueux de la pensée humaine.
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
Si, derrière la fusillade fantasque de la presse, l'auteur sentait qu'il existe une autre sorte de critique, l'opinion de gens qui lisent par amour de la lecture, lentement et pour le plaisir, et font preuve dans leur jugement d'une grande compréhension mais aussi d'une grande sévérité, cela ne pourrait-il pas améliorer la qualité de son travail ? Et si grâce à nous les livres pouvaient devenir plus forts, plus riches et plus variés, cela vaudrait le coup d'atteindre pareil but.
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
Scandalisée par la misogynie régnante, l'auteur compare l'exclusion des femmes à la répression nazie. En 1938, l'écrivain est seule contre tous...
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
Lorsqu’elle contemple son miroir, Virginia Woolf ne lui demande pas si elle est plus belle qu’Oscar Wilde, mais elle y pense…± Suis-je snob ? » : de cette question cruciale, la géniale romancière a fait le thème d’une méditation joyeuse et enlevée, exposée à la fin des années trente devant ses amis du Memoir Club. La réponse, évidemment, est affirmative.
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
Mrs. Dalloway, ou la journée d'une femme, commence par un matin frais de juin. Big Ben sonne les heures et "les cercles de plomb se dissolvent dans l'air". Il s'achève avec la nuit et l'avertissement musical de l'horloge. (Le roman s'est appelé longtemps "Les heures".) Entre les deux carillons, une foule d'états de conscience, la fuite du temps.
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
Le dernier jour, pathétique, de la très vieille Martha... Un chevalier de Saint-Jean, au terme de sa vie, en conversation avec un simple d'esprit, voleur de coqs... Une vieille dame qui se souvient d'une belle histoire d'amour... Et Tom-Billy Teare qui se démène comme un beau diable pour sauver le testament de l'oncle Quaggin...
couverture du document
LiseuseDisponible
Résumé
Il s'agit de la liseuse KOBO